T and S « pa ped fwa »

Partagez cet article

Coucou mes mixzoukeurs et mixzoukeuses  🙂 ,

Je viens vous prĂ©senter un duo de fille qui se prĂ©nomme T and S. J’apprĂ©cie leurs chansons.

Je vous ai mis deux  de leurs titres en espĂ©rant qu’elles vont vous plaire. Ces filles ont une belle voix et chantent belles mĂ©lodies.

Taje née aux Abymes le 28 août 1988, est la deuxième d’une famille de huit enfants. Sonarria née aux Abymes le 9 avril 1995, est la cinquième de cette même famille.Les T and S sont deux sœurs bercées par la musique depuis leur plus tendre enfance. Elles ont été inspirées par leur sœur aînée, chanteuse de gospel. Elles ont participées à plusieurs concours de chant, et ont déjà pu collaborer avec plusieurs artistes de renom comme Eric Virgal, Frédéric Caracas, Kim ou Admiral T.

En 2007, Taje a eu l’opportunité de participer à la comédie musicale « La Rue Zabym », écrite par Paskal Vallot. Elle a également fait partie d’une chorale « Gospel Célébration Singer ». En 2008, Sonarria, alors, collégienne, se présente à un concours de chant dans le cadre du Festival International du Zouk de la Guadeloupe et commence à se faire repérer.
Des scènes se succèdent pour les sœurs sur des podiums de fêtes communales sur lesquelles se produisent aussi de nombreux artistes en vogue.

En 2010, la magie opère avec l’auteur-compositeur Eric Virgal qui leur signe plusieurs titres dont un premier succès d’estime auprès du public, « Lov an nou sakré », commercialisé officiellement en 2003.« Nous disons souvent que la musique est la langue de nos émotions… Notre premier titre a été composé par Eric Virgal qui a su traduire ce parfaitement ce que nous ressentions au moment d’enregistrer notre première chanson. »

Cette rencontre avec un si grand musicien confirme non seulement la vocation de T and S pour le chant mais révèle aussi l’idée d’une affirmation identitaire antillaise affirmée :« Notre musique est zouk. Le zouk, un des marqueurs essentiels d’une identité antillaise, qui coule en nous et nous habite. Le Zouk c’est cette musique qui donne des ailes (…) La musique c’est d’abord une mélodie qui nous parle. Elle a besoin de mots, d’une jolie mélodie, d’une construction de la pensée qui peut être une pensée philosophique. Mais notre musique est d’abord une musique d’amour, de sentiments et c’est pour cela que nous nous revendiquons de la génération zouk. »

A l’âge de 26 et 18 ans , elles débutent leur carrière dans la musique en écumant toutes les scènes de l’île, dont le stade des Abymes à la Nuit de la Guadeloupe, considérée comme le grand rendez-vous des vacances.Parallèlement, elles commencèrent à prendre des cours de chant avec Patrice Coyo de Dissonance et elles apprendront entre autre les rudiments de la musique traditionnelle du pays : le « gwoka » avec François Landrezeau d’Akiyo.

Elles ont eu le privilège de collaborer avec Eddy Goyor, Multi disque d’or, compositeur qu’on ne présente plus , ainsi qu’avec Thierry Delannay qui a la particularité d’être le maestro des tubes du moment.

Avec la participation de ces derniers, leur deuxième single sera la continuité logique et naturelle d’une démarche engagée dans la valorisation de la musique Antillaise.

L’aventure ne fait que commencer, des surprises arriveront.

DĂ©sormais vous pouvez compter sur elles !

Discographie
« Lov An nou sakré« , 2013
« Les Mots », 2014
« Pli Fò », 16 Sept 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.